La lune est à tout le monde, mais mes images sont à moi...


N°SIRET = 498 440 601 00017



* ACCUEIL *



* CONTACT *





* Boutique en ligne *




* Blog-Atelier *



*LinkedIn









Rétrospective lune

(book)

Phases

d'inspiration

Travaux récents

ou en cours

Les coulisses

de l'atelier

« Qui dit à l'arbre qu'il est temps pour lui de faire sortir ses feuilles ? » (Chiparopai, femme Yuma)

Western

Howahkan

Ce secteur comporte aussi les pages

** Divers ** Crocs & Ténèbres ** Fanzine mythologique **

Comment écrire un roman western ?

On m'aurait posé la question, voilà quelques années...

Je n'aurais pas su répondre. L'idée même d'écrire autre chose qu'une nouvelle me dépassait.

Sur ce coup-là, j'ai juste enfourché mon clavier. J'étais malade. Irritation asthmatique. Incapable de dessiner parce que je toussais trop.

Ventoline et machin dégueu pour faire cicatriser les voies respiratoires. Voyez ça d'ici...

Pas moyen de faire grand-chose pendant ce temps-là. Sauf écrire.

En deux mois, mon « 1° jet » comptait déjà 120 000 mots. Puis il y a eu la phase de polissage du texte. Puis celle de correction.

J'entrevois maintenant celle où le « bébé » s'envolera rencontrer les éditeurs.


Je m'étais déjà un peu essayée au genre Western...

mais sur un minuscule petit conte de deux pages ! Rien à voir avec un roman...

Faut croire que quand on aime, on ne compte pas...





Il raconte quoi, ce western ?

A première vue, tout a l'air simple :



une banale histoire de vol de bétail croisée avec un pillage de banque avec meurtre...

Ca se complique quand on met la main sur le gars des avis de recherche.


Le roman est maintenant corrigé entièrement mais en attente d'une relecture à tête reposée (je laisse passer un peu de temps. De part les savants calculs que j'ai effectués pour bidouiller une estimation, il devrait compter environ 700 pages.

Ma respiration ? Ca va mieux, merci. D'ailleurs, j'ai retrouvé mes crayons, l'été dernier, pendant la phase de polissage du texte. Sur le coup, j'ai ressenti à la fois un grand coup de vent dans la tête et le désappointement d'avoir les doigts tout engourdis...

Coupable ? Pas coupable ?

On est en 1867, au Nouveau-Mexique... Le présumé voleur est un jeune apache... L'affaire devrait être vite réglée.

Sauf que

> le chasseur de primes se nomme Adelaide et qu'elle a cinq gosses...

> à quinze ans, Esther est déjà aussi terrible combattante que son défunt père, Akecheta...

> son petit frère a l'art de fouiner partout, y compris là où les enfants ne doivent pas mettre le nez...

> dans quelques jours, cela fera dix ans que toute une ville tente d'oublier...

> amis ou ennemis, ils sont quelques-uns à ne pas le vouloir, ou ne pas y arriver.

Il résulte de ceci que je me suis lancée dans une période de dessins western... Un seul est présenté sur cette page.

Je n'ai pas pu m'empêcher (bien que se secteur soit celui des travaux récents) de ressortir une vieillerie. Je l'aime bien, ce gamin sur son étalon...

Le dessin du haut reprend les personnages du roman... Une partie d'entre eux, du moins. Quelque part entre le dernier chapitre et l'épilogue.

* Page des dessins au trait en cliquant ICI * * Page des colorisations minimales en cliquant ICI *



Dernière mise à jour de cette page = avril 2015

* ACCUEIL *

* Bannières de liens *

* PDF descriptif *

* CONTACT *